This site uses cookies. By continuing visiting this site, you agree to their use.
To find out more, including how to control cookies, see our privacy policy.

 
Enter
 
LIBER

Les Religions de l'Iran

Geo Widengren

Ce livre constitue le douzième volume de la collection: « Les Religions de l'Humanité ». Son A., professeur à l'Université d'Upsal, est bien connu pour ses nombreux travaux sur le sujet, qui est ici abordé.
 
Ce livre constitue le douzième volume de la collection: « Les Religions de l'Humanité ». Son A., professeur à l'Université d'Upsal, est bien connu pour ses nombreux travaux sur le sujet, qui est ici abordé. Son but es de « donner un exposé relativement détaillé de la vie religieuse de Iran pré-islamique et des peuples de Iran ancien et autre part de retracer histoire de la religion fondée par Zarathoustra nous avertit lui-même que dans ce domaine histoire des religions se présente pour de nombreux points...) sous la forme une discussion et que celle-ci est très vive Il donc jugé nécessaire pour les points importants de poser succincte ment le problème pour autres moins étudiés de citer les documents ce qui conduit faire un livre pour ainsi dire plus technique que autres volumes de la série. Il agit donc un ouvrage de niveau élevé qui constitue en quelque sorte la synthèse des vues de sur ensemble de la question.

Il importe de rappeler que Widengren est un disciple de Nyberg qui dans son grand ouvrage intitulé d'une façon significative, Die Religionen des alten Iran, (Leipzig, 1938), insistait déjà avec force sur la nécessité d'envisager plusieurs religions pour l'Iran, et donc de bien distinguer la religion de l'ancien Iran et le zoroastrisme. Le disciple a développé les idées de son maître, mais en les modifient assez profondément sur certains points. Pourtant il importe de savoir que d'autres écoles présentent un tableau fort différent des religions de l'Iran, soit parce qu'elles considèrent que le zoroastrisme constitue un moment dans le développement d'une même religion et non une forme différente au point d'en constituer une autres, soit parce qu'elles interprètent le zoroastrisme comme un mouvement de réforme sociale ou de propagande philosophique. On pourrait donc presque dire que le tableau proposé ici représente une vue « particulière » des religions de l'Iran, si cette vue n'avait rallié les suffrages de nombreux savants.

La présentation est « classique ». Le premier chapitre expose « la période pré-zoroastrienne ». Puis viennent deux chapitres sur « la vie et la doctrine de Zarathoustra » et « la vie et la doctrine de Zarathoustra » et « la premier communauté zoroastrienne ». Ensuite sont étudiées successivement « la religion des Mèdes », «la religion perse ancienne » et « la religion des peuples du Nord de l'Iran ». Puis viennent deux longs chapitres sur « la période parthe » et « la periode sassanide », qui couvrent à elles deux une longue durée et surtout bien des problèmes, tels ceux du zervanisme, du mithracisme, du mandéisme, du manichéisme, etc. Enfin paraissent « les peuples de l'Est de l'Iran » et « les Saces ». On aboutit finalement à la conquête arabe et à ses conséquences. Ce bref résumé montre l'immensité du sujet. Mais il ne fait pas suffisamment sentir la maîtrise avec laquelle il est traité. On est en présence d'une magnifique synthèse, qui doit être considérée comme un des plus remarquables ouvrages de cette collection, qui en compte déjà quelques-uns de première valeur. Le lecteur de langue française possède désormais une « somme » indispensable pour la connaissance des religions iraniennes.

J. H.

Comments

Add a comment

 

Help us to keep
The New Mithraeum alive!

Do you like The New Mithraeum? Help us to keep it up, running and ads-free with a quick PayPal contribution.
Any amount is more than welcome!

Mithraeum.eu is powered by Enkidū